close

Retrouve toutes les adresses (motels, restaurants, visites) en bas de cet article.

Après la grande étape de Salt Lake City à Amarillo, je vous retrouve enfin pour la suite de notre périple américain.

Rappelez-vous, je vous ai quitté à Amarillo, au moment où nous cherchions un motel pour passer la nuit. Cette prochaine étape est importante pour nous, nous sentons la fin de l’aventure arriver bientôt mais il nous restait encore à voir le Grand Canyon et retourner à Las Vegas et Los Angeles pour nous rappeler le voyage de l’année dernière. Pour finir nous devons passer 3 jours à San Francisco car nous n’étions restés que une journée en 2017, trop court pour découvrir cette ville aux multiples facettes.

Nous avons trouvé un motel pas trop cher à Amarillo, au Texas. Il s’agit du Interstate Motel, nous avons payé 51.75$ la nuit, taxes et taxe de séjour, petit-déjeuner non inclus et pas de salle de petit-déjeuner.

Il faut savoir que la plupart des motels en Amérique du Nord sont équipés de deux grands lits. Il est donc super facile de trouver de quoi dormir, par trop cher, lorsque vous êtes entre 2 et 4 personnes.

Lors de ce roadtrip, nous étions trois, dont un couple, aucun souci puisque « chacun » avait son lit. C’est vraiment pratique car ce genre de chambres existent en France (souvent appelées Familiales) mais elles sont hors de prix!

Les petits déjeuners ne sont pas toujours inclus et parfois, ils n’en proposent même pas. C’est quasiment toujours indiqué sur le grand panneau extérieur.

Le détour par Amarillo n’était pas uniquement pour dire que nous avions mis les pieds dans l’état du Texas (pour 4h30 de détour ça serait cher payé!), le but était d’aller au Cadillac Ranch. L’oeuvre d’art très connues des Cadillac plantées dans le sol, au beau milieu d’un champs. Il faut savoir que cette oeuvre n’était pas à cet endroit à l’origine, elle a été déplacée. Je vous laisse lire l’histoire exacte sur la page de notre ami Wikipedia.

<<INFO>>

A partir de maintenant nous avons le privilège et l’honneur de conduire sur la mythique, la légendaire et l’historique Route 66 !

Route 66 barrée, l’Interstate plus loin est en fait sur l’ancien tracé de la Route 66…

Alors ce n’est pas tout à fait vrai, nous ferons un article plus développé sur la Route 66, personnellement je trouve que l’association qui gère les portions encore existantes fait du très beau travail. Mais, cette route étant déclassée depuis plusieurs années (1984 pour la dernière portion de mémoire), beaucoup de sections sont : soit remplacé par une Interstate, soit entrecoupée donc disparue dans la nature (voir photo  à droite), soit chez des particuliers (oui oui….) soit abandonnée donc plus praticable…

Nous sommes donc sur la Route 66 et nous arrivons au Cadillac Ranch, enfin, pas tout à fait, quand vous arrivez depuis Amarillo, vous tombez sur le Cadillac Ranch Gift Shop et le Cadillac RV Park (un lieu pour les campings-cars).

Cette boutique très atypique de l’extérieur et de l’intérieur (il y a une moitié de Cadillac contre le mur) propose pleins de cadeaux sur le thème de l’oeuvre mais également sur le thème de la Route 66.

Un peu après, le long de la route, vous avez un visuel de loin sur les Cadillac plantées dans le sol et j’avoue que c’est tout de même assez intriguant. Le site est très visités, nous avons même croisé des français, des artistes car oui, tout le monde peut s’exprimer en faisant des graffitis sur les différentes voitures présentes.

Nous reprenons la route l’Interstate 40 (anciennement la Route 66) pour rejoindre notre étape du soir : Albuquerque. Avant tout, je découvre sur la route grâce à Google Maps que nous pouvons retrouver une portion de la Route 66 sur la ville d’Adrian. C’est en fait une ville très particulière. C’est à cet endroit que la Route 66 est « divisée en deux »; il s’agit du « Midpoint », l’endroit exact qui est à la moitié de la Route 66 entre Los Angeles et Chicago! Une découverte très appréciable !

Je vous conseille sincèrement de vous arrêter pour prendre un verre dans le bar du Midpoint, il est authentique et dispose également d’une petite boutique de souvenirs.

Il est temps de quitter le Texas pour mettre les « roues » dans le Nouveau-Mexique, je vous le disait dans l’article précédent, nous étions passés que quelques miles dans cet état mais nous savions que nous allions y retourner. Ce moment est arrivé! Le paysage se transforme radicalement et nous passons à des terres de couleur ocre, sublime.

Une sorte d’aire de repos est indiquée depuis plusieurs kilomètres et des panneaux annoncent des produits « indiens ». Ni une ni deux, nous voulons tout voir donc on s’arrête.

A première vue c’est complètement abandonné, mais un peu plus loin, nous découvrons un haut tipi en dur qui est en fait une boutique souvenirs, le lieu est bordé de bâtiments abandonnés ou ouvert uniquement en pleine saison. Nous arrivons en premier lieu à Fort Courage.

C’est en tapant ces lignes que je découvre que ce lieu n’est pas une ancienne « aire » type attraction mais un ancien lieu de tournage d’une série ! Il s’agit de la série F TROOP, je vous invite à cliquer sur ce lien si vous souhaitez faire la comparaison entre les photos ci-dessus et la fin de la vidéo en lien.

Après Fort Courage vous avez donc le tipi indien et différents commerces:

Il est l’heure de faire une pause et nous choisissons Albuquerque, au Nouveau-Mexique. C’est le Days Inn by Wyndham Midtown ABQ de Albuquerque qui nous a séduit, la chambre que nous avons eu était comme un cloitre, les chambres donnaient sur une cour intérieur à ciel ouvert équipée d’une très belle piscine. Sur la route, nous avons remarqué que cette chaîne est vraiment chère, mais si vous comparez les deux ou trois motels de cette marque à Albuquerque, vous remarquerez qu’il est le moins cher. Aussi, les autres motels moins chers étaient dans une zone un peu limite niveau sécurité donc nous avons préférez rester au centre de la ville.

crédit photo : funlag.com

La chambre était de 61.00$ toutes taxes incluses ET le petit-déjeuner inclus. Dans une belle salle équipée d’une TV (sur la chaîne info, comme en France!) nous avons pour la deuxième fois eu la chance d’avoir de la pâte à gaufre fraîche pour réaliser soit même ses gaufres pour le petit-déjeuner.

A noter également que, pour une fois, le chauffage (souvent clim réversible) était particulièrement silencieux, et ça fait du bien !

A quelques pas du motel, nous avions le « Ranch Cafe », un restaurant mexicain très joliment décoré et avec un personnel vraiment cool. C’est Luciano qui nous a servi tout au long de la soirée et c’est à ce moment là que nous nous sommes aperçu que nous avions du mal à le comprendre, un accent très prononcé, nous lui avons fait répété plusieurs fois sa phrase. Alors deux possibilités s’offrent à nous :

  • Notre niveau d’anglais a ses limites
  • Notre fatigue commence vraiment à se faire ressentir

Je vous laisse le soin de répondre, vous pouvez sélectionner plusieurs choix! 🙂

Le lendemain, nous apprenons par Mister Google qu’un Dinner authentique « US » est proche de nous, nous avons aucun regret d’avoir été au « Ranch Cafe » mais nous ne voulons pas manquer cet American Dinner.

Mur juste à côté du Dinner.

Nous repartons, notre destination est toujours Flagstaff mais nous souhaitons nous arrêter à Holbrook, ville réputée puisque la Route 66 la traverse toujours à l’heure actuelle.

Crédit photo : funlag.com

Cette ville est un peu figée dans le temps, elle est également l’une des deux dernières villes à avoir un Wigwam encore ouvert. Il s’agit d’un motel composé uniquement de tipi indiens, les deux derniers encore ouverts  sur les sept d’origines sont rénovés et régulièrement les tipi sont entretenus. L’idée est farfelue mais leur slogan l’est aussi « L’avez-vous déjà fait dans un tipi? » Le lieu est super sympathique, je vous invite à vous y rendre.

Crédit photo : funlag.com

De retour sur la route, nous devons rejoindre Flagstaff pour notre nuit. (L’article devrait s’arrêter ici mais non…)

Nous avons vu sur la route le Meteor Crater National Park et je voulais aller aux Twins Arrows, une ancienne aire type attraction qui est abandonnée au bord de la Route 66.

Nous avons dormi à Flagstaff au Mountain View Motel.

La chambre était au tarif de 49.93$ toutes taxes mais sans possibilité de petit-déjeuner. La chambre était vraiment propre et très confortable.

Le tarif est plutôt bas, même si nous étions en basse saison, nous étions tout proche de la route qui mène au Grand Canyon.

Avant de nous lancer dans la découverte du Grand Canyon, nous faisons demi-tour pour aller au Meteor Caret National Park.

Une météorite de 48 mètre de long frappe le sol américain et provoque une onde si forte que le cratère fait 180 mètre de profondeur sur 1 kilomètre 200 de long ! Un paysage à couper le souffle.

Une fois sur place, un guide propose gratuitement de faire une visite à l’extérieur, vous pouvez également faire le tour du musée intérieur qui propose plusieurs activités ludiques, les enfants et les plus grand aimeront à coup sûr !

Et comme un paysage aussi lunaire ne peut être capturé par une seule prise, je vous propose une vue panoramique de la scène. cliquez sur les photos pour les agrandir.

Comme annoncé plus haut, je tenais à voir les Twins Arrows. Ne confondez pas le nouveau site (composé d’un hôtel, casino, restaurants etc…) et l’ancien qui est complètement de l’autre côté de l’Interstate.

C’est très étrange de voir tous ces vestiges d’une époque qui avait l’air d’être glorieuse, détendue et populaire. L’évolution et son besoin continu de courir après le temps on réussi à faire perdre la Route 66 et tout ce qu’elle entrainait…dommage.

C’est fini pour cette super grande étape de notre roadtrip ! On se retrouve très bientôt pour la suite et l’avant dernier article de notre long voyage au travers des USA.