close

Les différentes adresses de cet article arriveront plus tard sur LCT !

Cet article contient beaucoup d’images, n’hésitez pas à cliquer dessus afin de les voir en grand format.

Nous nous sommes quittés à Flagstaff lors de notre nuit au Moutain View Motel. Cette fois-ci, l’étape commence à Flagstaff pour aller à San Francisco, nous passerons par le Grand Canyon, Las Vegas puis Los Angeles.

Allons tout d’abord direction le Grand Canyon!

Saviez-vous que juste avant le Grand Canyon se trouve le Little Colorado ? Lorsque nous sommes arrivés sur place, nous avions vraiment l’impression d’être arrivés au Grand Canyon tellement c’est grandiose.

Little Colorado ->

Il faut savoir que le Grand Canyon est un parc (payant) très surveillé et régulé. Vous avez des sortes de péages à chaque entrée du parc et vous devez payer un droit d’entrée qui n’est pas si élevé que ça lorsque nous faisons un rapide calcul. 35.00$ l’entrée pour un véhicule, peut importe le nombre de passagers.

Nous trouvions cela cher au début puis en regardant de plus près le reçu que nous a donné le ranger, il s’agit d’une entrée valide pour 7 jours ! C’est à dire que vous pouvez venir durant 7 jours sur le parc avec votre véhicule.

Alors une question se pose, 7 jours ? Nous pensions y passer un seul après-midi, visiter le Grand Canyon puis repartir direction Las Vegas le soir même. Nous sommes amateurs et ne connaissions pas vraiment la superficie et la façon de visiter le Grand Canyon.

En fait, vous avez une entrée (nous avons pris l’entrée Est) et vous parcourez en voiture de long kilomètres tout en vous arrêtant aux différents points de vues indiqués sur le trajet, et ils sont nombreux ! Lorsque vous longez le parc dans la « forêt », vous êtes loin d’imaginer que le Grand Canyon se situe sur votre droite et qu’il est si énorme, époustouflant, magique et magnifique.

Nous avons donc parcourus tout le parc, au rythme un peu soutenu étant donné notre plan de faire une halte le soir même à Williams et nous avons été jusqu’au bout. D’ailleurs, vous trouverez les hôtels, les boutiques, les magasins et tout ce qu’il faut dans ce secteur.

Et en bonus, un panorama :

Ensuite, il suffisait de reprendre la route direction Williams pour retrouver notre point de chute de la journée et trouver….un motel !

Le motel Budget Host Inn à 66.00$ la nuit, toutes taxes incluse a été notre hôte pour la nuit. L’établissement ne proposait pas le service du petit-déjeuner.

Le soir même de notre arrivée, Williams nous paraissait très sympathique à visiter, une rue spéciale, très illuminée et au thème de la Route 66! Beaucoup de commerces, des restaurants et de la musique dans la rue.

Nous avons trouvé un dinner pour nous restaurer ce soir là après tous ces kilomètres effectués au Grand Canyon, il s’agit du Cruisers Café 66. Une super ambiance de Route 66 à l’ancienne, un service toujours aussi sympa et décontracté, tout ce qu’on aime finalement!

Le prix est assez élevé pour les plats proposés, la note était d’environ 60 euros pour 3 avec trois soft et un plat, mais le cadre en vaut la chandelle, aucune déception d’avoir fait un arrêt ici. Ensuite on ne pouvait pas rentrer à notre motel sans faire la visite de cette très belle rue (de nuit) avec des commerces encore ouverts, une Cadillac avec un Elvis automate qui nous faisait bonjour, c’était la promenade idéale pour la digestion.

Dès le lendemain, visite de Williams obligatoire, il s’agit de la toute dernière ville a être traversée par l’Officielle Route 66 avant qu’elle ne soit déclassée. Une gare est présente, elle permet à une très belle locomotive d’emporter les passagers jusqu’au Grand Canyon Village.

Le temps s’est arrêté à Williams, il est très bon de découvrir, observer et photographier les vestiges de la 66, les architectures des bâtiments et des commerces qui gardent une âme d’une Amérique d’un ancien temps.

C’est la première fois depuis notre départ de San Francisco que nous entendons des français dans une ville (hors quelques français au Grand Canyon). J’aime mes semblables mais le dépaysement des Etats « profonds » du début du roadtrip n’est plus ! 🙂

Il est temps de reprendre la route pour aller à Las Vegas, notre étape du soir. Il est impossible d’aller à Las Vegas en dormant dans un motel, il faut jouer le jeu à fond, donc le Flamingo nous accueille pour cette deuxième fois dans cette ville (nous étions au Mandalay Bay l’année dernière). L’hôtel porte son âge, les chambres sont rénovées et sont confortables mais rien à voir avec le Mandalay Bay 🙂

Cette fois, il était question de faire le nord du Strip Boulevard (le plus grand boulevard de Las Vegas avec tous ses casinos et hôtels), nous voulions aller à Fremont Street, la rue historique de Las Vegas mais c’est beaucoup trop loin pour y aller à pied. Fremont Street c’est surtout la « Fremont Street Experience », un toit de LED où les visiteurs peuvent traverser l’avenue sur un câble en étant, soit allongé, soit assis. Le prix est de 35.00$ par personne mais je pense que ça doit être une expérience sensationnelle!

Le Ceasars Palace est surement l’un des hôtels les plus connus et plus en vogue de Las Vegas, n’oublions pas que la grande Céline Dion s’y produit depuis de nombreuses années et, même si son contrat se termine en juin 2019, le Ceasars Palace a acquit une notoriété planétaire.

Déambuler dans ses allées représentant Rome antique est assez époustouflant, le plafond est peint d’un ciel bleu et le sol est brillant comme s’il venait de pleuvoir, c’est juste surprenant et magique. Tout est grand dans cet établissement, il faut impérativement y passer faire un tour si vous allez dans le coin.

Sans oublier les autres quartiers dont le quartier français et le quartier italien:

Une fois la nuit passée, il était temps de reprendre la voiture mais pas pour partir, pour aller enfin voir la Fremont Street Experience. Et bien de jour c’est déjà bluffant mais alors de nuit, je pense que la prochaine fois que je me rend dans cette ville, j’irai.

Je ne savais pas que le restaurant « Heart Attack Grill » se situait à Las Vegas (il y en a plusieurs en réalité), et encore moins sur la Fremont Street ! Beaucoup de salles de casino et de boutiques trônent sur la rue, elle est piétonne donc c’est un régal de s’y balader.

D’ailleurs, pour les dames et les messieurs, il y a la possibilité de prendre de belles photos avec femmes très jolies ou messieurs plutôt musclés, c’est assez drôle de voir que rien ne s’arrête jamais à Vegas, il était pas plus de 10h00!

Nous traversons de nouveau le Strip Boulevard pour rejoindre notre route en direction de Los Angeles mais nous nous arrêtons au Welcome Las Vegas Sign pour prendre une dernière photo.

Arrivés relativement tard à Los Angeles, nous avons dormi au Deano’s Motel dans le quartier de Culver City au tarif de 135.40$ (nous ne sommes plus dans les contrées lointaines…), pas de service petit-déjeuner proposé.

Los Angeles nous connaissons, n’oubliez pas de (re)lire les articles de notre première SAGA aux USA .

Il était surtout question de revenir sur Venice Beach, lieu pour lequel nous sommes tous tombés amoureux. Cette année, une changement de taille s’est fait sentir. Des trottinettes sont un peu partout dans les rues. Sur les trottoirs, dans les espaces verts, posées contre un mur ou parfois même cassées et laissées à l’abandon. Qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’une startup américaine qui lance un nouveau concept.

Grâce à une application, vous pouvez trouver une trottinette ou directement flasher le code d’une qui est proche de vous et l’utiliser pour vous déplacer. Le tarif est vraiment intéressant, 1.00$ pour la déverrouiller et quelques dollars par heure.

Le seul inconvénient est l’irrespect des usagers qui les laissent n’importe où dans la ville. Nous préférons utiliser les vélos de la ville pour se balader sur les sentiers en serpentin de Venice Beach, un pur plaisir de croiser ceux en trottinette, en roller, en skate ou à pied.

Cette journée se termine par la fameuse visite du Paramount Ranch (lieu du tournage de la série de Docteur Quinn), malheureusement, depuis notre visite, l’incendie dévastateur a ravagé ce lieu qui était un parc national et protégé/surveillé par les rangers. Il ne reste plus que le pont en bois et la petite église à l’heure où je vous écris…

Il est l’heure de partir du Paramount Ranch (au nord de L.A. vers Malibu) pour retrouver San Francisco, la toute dernière étape de notre raodtrip. 7H35 de route, nous optons pour une halte dans un motel à mi-chemin mais finalement nous n’y avons pas passé la nuit à cause de….punaises de lit. La voiture a donc fait office de couchage pour une nuit (sincèrement je pensai que nous dormirions plus souvent dedans vu qu’aucune réservation n’était effectuée à l’avance).

A San Francisco, c’est le motel Mission Inn dans le quartier Mission qui nous inspire, d’une part grâce à son prix 263.43$ pour trois nuits, trois personnes, taxes incluses, petit-déjeuner inclus (très copieux et avec machine automatique à pancake) et une vue sublime sur la ville !

Durant ces trois jours, nous avons pu visiter beaucoup plus de quartiers et d’endroits que l’année dernière où nous étions restés que quelques heures : Mission, Castro (quartier gay), quartier hippie, Golden Bridge, quartier italien, la Pier 39 et la Coit Tower qui propose une vue à 360 degré de la ville.

Plutôt qu’un long discours, je vous propose une galerie de photos de la ville, je ne manquerai pas de rédiger un article tout entier sur cette ville impressionnante.

C’est terminé pour la SAGA « ROADTRIP USA 2018 » sur Funlag.com, merci à tous ceux qui ont suivi les 4 grands articles, espérant qu’ils vous ont fait voyager, découvrir et aimer cette partie des USA, n’oubliez pas que les images sont « brutes », aucune retouche et aucun recadrage, c’est pour cela que vous pouvez apercevoir le tableau de bord de la voiture, un reflet de la vitre etc…vous l’avez vue comme nous l’avons vu !

On se retrouve surement l’année prochaine pour une nouvelle SAGA qui, cette fois, ne sera pas en Amérique 😉 En attendant et comme chacun de nos articles, une galerie regroupant quelques moments forts de cette étape et une photo qui représente de la fin de ce sublime voyage pour nous trois.

A très vite !